VERSION IMPRIMABLE

Thèses et hypothèses


LES SOCIÉTÉS TRADITIONNELLES

Il y a de moins en moins de sociétés traditionnelles. Les anthropologues n'ont plus vraiment de terrains autres qu'investis déjà par l'Occident. De plus en plus, l'ethonographie se penche sur les milieux urbains ou sub-urbains. Il n'y a plus de lieux vierges par rapport à notre propre culture, de même qu'on ne pourrait pas dire, aujourd'hui, qu'il y a dans nos cultures nord-américaines, de lieu vierge de tout apport externe à l'Occident; on entend de la musique africaine à la radio, on lit des poètes japonais…

Sans le taoisme, Jacques Brault ne serait pas Jacques Brault. C'est parce qu'il a beaucoup lu les poètes zen, les prophètes… Ce mélange de culture judéo-chrétienne et de cultures hindouiste et bouddhiste, ça donne Moments fragiles.

Aujourd'hui, on ne peut plus dire qu'une œuvre appartient à une tradition et la placer dans un arbre généalogique; on est dans une jungle généalogique.

 

 Adresse de la publication électronique : http://www.esthetiqueetpoetique.uqam.ca/societes.htm