Chercheurs associés


 photo © CC (2007)

Bertrand Rouby
bertrand.rouby@free.fr

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, professeur agrégé d’anglais, Bertrand Rouby a écrit un mémoire de maîtrise sur Virginia Woolf, un mémoire de D.E.A. sur W.H. Auden et T.S. Eliot, puis la première thèse française entièrement consacrée au poète anglais David Gascoyne, préparée à Saint-Étienne sous la direction du Professeur Frédéric Regard, et qui a reçu les félicitations unanimes du jury. Après une charge de cours à Paris III – Sorbonne Nouvelle et une première affectation à l’Université de Saint-Étienne, il a été nommé Maître de Conférences à l’Université de Limoges, où il a surtout enseigné la littérature britannique et américaine et la traduction.

Sa recherche est surtout orientée vers la poésie britannique du XXème siècle (D.H. Lawrence, Cecil Day-Lewis, George Barker…), mais il a aussi travaillé sur l’écriture biographique et autobiographique, le roman fantastique (Mark Z. Danielewski) et d’anticipation (J.G. Ballard), ainsi que sur la chanson (Leonard Cohen, Dominique A), toujours dans une même perspective : cerner les rapports qui se tissent entre le singulier et la mesure.

Il réside actuellement à Montréal, où il mène sa recherche en association avec la Chaire en Esthétique et Poétique et le CRILCQ.

contributions à la recherches