Les idées

La recherche que mène présentement Pierre Ouellet touche en grande partie l'aesthesis, c'est-à-dire l'activité perceptive telle qu'elle se manifeste notamment dans les œuvres littéraires et dans les œuvres d'arts plastiques. Par un recours à la poeïsis, c'est-à-dire à la production, à la création; il s'attarde à l'énonciation langagière et verbale telle qu'elle se manifeste dans diverses formes de littérature, et à l'énonciation visuelle inanimée ou animée dans les arts plastiques, médiatiques et cinématographiques.

« L'AUTEUR NE PARLE PAS TANT POUR L'AUTRE, MAIS PAR L'AUTRE »

« MON TRAVAIL DE CRITIQUE à propos d'œuvres d'écrivains qui me sont proches est en même temps un mode indirect d'élucidation de ma propre pratique d'écrivain. Je travaille rarement sur des textes qui n'ont rien à voir avec mes préoccupations d'écrivain. »

L'HISTOIRE ACTUELLE

HISTOIRE ET CAUSALITÉ

LES MÉMOIRES - L'accès aux mémoires autres - L'interaction des mémoires

L'EXOTISME - « Autrefois, l'exotisme consistait à prendre son chapeau d'explorateur et le bateau, et on s'en allait ailleurs. Aujourd'hui, l'ailleurs est ici. L'ailleurs vient à nous. »

LE POLITIQUE - La dimension esthésique du politique - L'esthésique et la culture

LES SOCIÉTÉS TRADITIONNELLES - « Aujourd'hui, on ne peut plus dire qu'une œuvre appartient à une tradition et la placer dans un arbre généalogique; on est dans une jungle généalogique. »

Article de Claude Gauvreau: Pierre Ouellet : historien des sensibilités collectives